Osez mettre en avant votre féminité

Ce n’est pas seulement une histoire de rouge à lèvre ou de vernis (même si ça compte un peu). Je rencontre souvent des femmes au physique terne parce qu’elles n’ont pas trouvé ou ont perdu l’éclat de la féminité. Elles ont tendance à choisir leurs vêtements pour leur côté pratique, ou plus triste encore, pour camoufler leur physique. Ou bien elles ont peur de faire des fautes de goût, alors elles s’habillent tout en beige, ou tout en gris, ou tout en noir… Je dis stop !

Assumez votre silhouette : ronde ou élancée, tenez-vous droite, bombez le torse et soyez fière de vous. Rappelez-vous qu’il y a des amateurs pour tous les types morphologiques !

Féminisez votre vestiaire : faites-y entrer de la couleur, du vaporeux, des volants, de la transparence, qui dévoile sans montrer, sur le principe du teaser (tease = tenter, en anglais).

Montrez vos jambes ! Longues ou potelées, elles affolent les hommes. Il y a forcément une longueur de jupe et une forme de talons qui vous convient. Vous avez de la chance, l’infinie variété de la mode féminine permet de dénicher celles qui vous iront.

Offrez-vous une séance chez un bon coiffeur. Votre chevelure fonctionne comme un étendard de votre féminité. Même si votre budget est serré, économisez sur d’autres dépenses pour confier votre tête à un pro. Le bonus en terme de bien-être est tel que vous pourrez (presque) vous passer du reste.

Indispensable rouge à lèvres

Même si vous êtes absolument réfractaire aux plaisirs du maquillage, laissez-vous tenter par un rouge à lèvres, au minimum. Le tube de rouge, c’est votre baguette magique.

Il vous ajoute dix points de féminité en quelques secondes.

Le geste même de la pose réveille la sensualité.

Il rend votre sourire subitement plus éclatant par contraste.

Un petit coup de gloss ?

Attention !

Quid du gloss super brillant effet vinyle ? Ultra glamour sur papier glacé… mais quel effet a-t-il sur la gente masculine ? Pour le savoir, étalez-en un peu sur l’intérieur de votre bras, et posez vos lèvres dessus. N’avez-vous pas l’impression d’embrasser une limace ? Optez pour les gammes « no-transfert » qui vous permettent d’embrasser qui vous voulez sans laisser de traces.

Les ongles : le glamour multiplié par dix

La manucure colorée et fantaisiste reste un bastion de l’hyper féminité, quasi ex æquo avec le rouge à lèvres. On voit en effet rarement des hommes porter du vernis ! Par bonheur, elle est accessible à toutes, qu’on le fasse chez soi, ou version quatre étoiles chez une pro de la cuticule qui transformera cinq petites choses boudinées ou malingres en mains magnifiques.

N’oubliez pas

Il ne s’agit pas d’arborer en permanence une manucure impeccable, opération proche de l’impossible lorsque l’on pratique par exemple un métier manuel, mais de s’accorder une fois de temps en temps, et surtout quand on sort, ce petit plus, qui s’agite sous leurs yeux et qui clame : « Glamour ! Glamour ! Glamour ! », dix fois, parce que vous avez dix doigts.

Les talons

Là aussi, prérogative féminine sans doute possible. Non seulement les talons affinent les jambes et galbent le mollet, mais ils fascinent complètement la gente masculine. Un véritable objet de fantasme ! Inutile de tenter les Louboutin de 13 centimètres si vous vivez habituellement au ras du sol, à l’aise dans vos Converses. Mais en grimpant progressivement d’un centimètre à chaque saison, on acquiert rapidement une démarche de panthère parfaitement irrésistible.

N’oubliez pas !

Enfin, si vous n’êtes toujours pas convaincue, retenez cette équation : 1 centimètre de talon = 1 kilo en moins.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *