Beauté, Produits de beauté

Les ennemis des beaux cheveux

Les soins capillaires ne semblent pas avoir d’effets sur vos cheveux qui demeurent ternes et abîmés ? Peut-être les exposez-vous trop fréquemment à quelques facteurs qui les fragilisent comme le soleil et la chaleur ? Ou peut-être que votre alimentation nuit à la santé de votre chevelure ? Pour vous assurer d’en prendre soin comme il faut, voici ce qu’il faut éviter.

 Soleil, sel et chlore

Bien qu’il soit bénéfique pour la santé et la croissance capillaire, le soleil n’est pas sans danger pour les cheveux. Il a tendance à les assécher, à les déshydrater et à les rendre cassants. Pour éviter l’effet paille, il faut protéger la chevelure des rayons UV en appliquant des soins capillaires solaires avant les sorties. Souvent les expositions au soleil sont combinées à des séances de baignade dans la mer ou à la piscine. Or le sel et le chlore agressent tout autant les cheveux. À la sortie de l’eau, il faut ainsi veiller à les laver soigneusement avec un shampooing doux, aux propriétés hydratantes comme le tokio inkarami shampooing.

La chaleur

C’est un fait, la chaleur est un excellent allié pour structurer les cheveux. Trop élevée, elle dénature les cheveux de manière irrémédiable et agresse le cuir chevelu. Pour préserver une belle chevelure, le mieux est d’éviter autant que possible l’utilisation d’appareils chauffants. Le cas échéant, l’application d’un produit thermoprotecteur est vivement conseillée. Un fer à lisser s’utilise par ailleurs sur des cheveux secs et démêlés, et à température modérée. Pour le lavage, l’eau chaude permet d’éliminer correctement les impuretés, mais ici aussi, une température trop élevée est à proscrire.

Les produits chimiques

Pour de beaux cheveux, il faut faire attention à la composition des shampooings et des soins capillaires. La plupart de ces produits sont élaborés à partir d’ingrédients de synthèse qui peuvent agresser et ternir les cheveux. C’est notamment le cas des sulfates, de la silicone et du paraben. Pour ne prendre aucun risque, les formules à base d’ingrédients naturels sont plus indiquées. Il en va de même pour les produits de coloration et de décoloration. Ceux contenant de l’ammoniaque sont à éviter au profit de ceux avec des pigments organiques.

Le gras et le sucre

La consommation excessive d’aliments gras et sucrés est néfaste pour l’organisme en général, mais aussi pour les cheveux. Ils augmentent la sécrétion de sébum qui à son tour entraine une cascade de phénomènes. Le sébum en excès entrave la circulation sanguine, asphyxie le cuir chevelu et accélère la chute des cheveux. Le recours à un shampooing pour cuir chevelu gras ne permet pas dans ce cas d’apprécier un résultat satisfaisant. Il faut traiter le problème à sa source en modifiant l’alimentation et en modérant la consommation d’aliments trop gras et riches en sucre. Il convient de privilégier les fruits et les légumes, la viande maigre et le poisson.

Le brossage excessif et trop vigoureux

Le brossage est indispensable pour garder des cheveux sains, mais à la bonne fréquence et de la bonne manière. Il faut brosser doucement les cheveux de bas en haut tout au plus 3 fois par jour avec une brosse en fibres naturelles. L’on peut être tenté de démêler sa chevelure juste après le lavage. Ce geste risque néanmoins de fragiliser les cheveux. Il vaut mieux attendre qu’ils soient secs et d’utiliser dans ce cas un peigne à dents larges.

Lire encore ...